Skip to content Skip to left sidebar Skip to right sidebar Skip to footer

Fin de la session extraordinaire, la prochaine session ordinaire dans 15 jours

Le président de l’Assemblée de l’Union des Comores Moustadroine Abdou a clôturé hier la session extraordinaire consacrée au projet de loi autorisant le président de la République à ratifier l’accord de prêt entre l’Union des Comores et la Banque africaine de développement (Bad)

La session parlementaire extraordinaire convoquée jeudi dernier, en vue de l’examen et l’adoption du projet de loi, autorisant le président de la République à ratifier l’accord de prêt entre l’Union des Comores et la Banque africaine de développement, a été bouclée hier, mercredi 17 mars.Le projet a été approuvé à l’unanimité mercredi [voir notre édition d’hier].

A l’occasion de la clôture des travaux, devant les membres du gouvernement et les parlementaires, le président de l’Assemblée, Moustadroine Abdou, a renouvelé l’engagement des députés à soutenir la politique du président de la République de son gouvernement. «La représentation nationale a ainsi renouvelé sa disponibilité à accompagner avec détermination et patriotisme l’action du gouvernement, sous la conduite éclairée du président de la République Azali Assoumani», s’est-il félicité.


Le député de Sima a, par la suite, montré que «le programme pour lequel l’accord de prêt avec la Banque africaine de développement (Bad) a été conclu, montre une fois encore le souci du chef de l’Etat et de son gouvernement de continuer à répondre aux attentes de la population». Moustadroine Abdou a saisi l’opportunité pour féliciter le gouvernement pour l’acquisition des «nouveaux générateurs électriques, compte tenu de la dégradation constatée dans la fourniture de l’électricité».Le chef du parlement espère que la Sonelec veillera à l’entretien des nouveaux groupes électrogènes. Le patron de l’Assemblée a profité pour informer la séance d’ouverture de la première session ordinaire de 2021, le vendredi 2 avril prochain.


Pour sa part, le ministre chargé des relations avec les institutions, Mohamed Daoudou, comme son collègue en charge des Transports maritimes et aériens, Djae Ahamada Chanfi, a remercié les députés d’avoir adopté à l’unanimité le texte, lequel va autoriser le président à ratifier cet accord de prêt d’un montant de 20,6 millions de dollars dont 10 millions accordés sous forme de don.

Chamsoudine Said Mhadji, Alwatwan